BFMTV

Estelle Mouzin: les aveux de Monique Olivier, un espoir pour le père de la disparue

L'ex-épouse de Michel Fourniret assure avoir vu la fillette et lui avoir parlé, alors qu'elle venait d'être enlevée.

Cela fait maintenant 18 ans, que les parents d'Estelle Mouzin attendent une réponse. Si le tueur en série Michel Fourniret a avoué le meurtre de la fillette, le corps de la victime demeure introuvable. Ce mardi, sur les indications de Monique Olivier, les gendarmes ont entamé une nouvelle série de fouilles à Issancourt-et-Rumel, dans les Ardennes, où la dépouille pourrait avoir été enterrée.

Quel rôle pour Monique Olivier?

Les fouilles doivent se poursuivre ce mercredi, après que l'ex-femme de Michel Fourniret a reconnu avoir joué un rôle dans la séquestration de la fillette disparue en 2003, comme l'a révélé France Info. Pour les parents d'Estelle Mouzin, ce nouveau revirement est un motif d'espoir important.

"A priori, Monique Olivier a indiqué qu'elle avait des indications précises sur le lieu où a pu être enseveli le corps d'Estelle Mouzin et que Michel Fourniret lui aurait même demandé de venir le chercher en voiture. C'est la raison pour laquelle les indications qu'elle a données sont prises avec beaucoup de sérieux", a affirmé à l'AFP mardi Richard Delgenes, l'avocat de Monique Olivier.

Une hypothèse également rapportée par Didier Seban, avocat du père d'Estelle Mouzin.

"Elle a dit qu’elle avait vu Estelle vivante. Elle accompagne Michel Fourniret après le meurtre, c’est ce qu’elle indique, c’est pour cela qu’elle donne des indications précises sur le lieu. Le témoignage qui compte, et qui permet que ces recherches reprennent, c’est qu’elle dit qu’elle a vu, qu’elle dit quelle était présente, et qu’elle a accompagné Michel Fourniret au moment où il s’est séparé du corps", indique-t-il auprès de BFMTV.

Fouilles infructueuses

Vendredi, les enquêteurs avaient clos une nouvelle série de fouilles infructueuses aux abords de ce village, qui se situe à 4 km de Ville-sur-Lumes, l'endroit où, selon Monique Olivier, son ex-époux a séquestré, violé et tué Estelle Mouzin, 9 ans, dans une maison appartenant à sa soeur.

La reprise des fouilles à Issancourt-et-Rumel intrigue les habitants, qui doutent toutefois que l'affaire puisse trouver son dénouement.

Âgé de 78 ans, Michel Fourniret a été condamné à la perpétuité incompressible pour les meurtres de sept fillettes, adolescentes et jeunes femmes entre 1987 et 2001. Il est mis en examen dans trois autres dossiers.

La juge d'instruction parisienne Sabine Kheris a récupéré à l'été 2019 la direction des investigations sur quatre disparitions et meurtres liés à Michel Fourniret, et a réussi à obtenir des aveux du tueur en série notamment dans l'affaire Estelle Mouzin, enlevée à Guermantes, en Seine-et-Marne, en 2003.

https://twitter.com/Hugo_Septier Hugo Septier Journaliste BFMTV