BFMTV

Enquête sur un clip de rap glorifiant les armes et la drogue à Strasbourg

Le clip sulfureux d'Abdelos st dans le viseur de a justice.

Le clip sulfureux d'Abdelos st dans le viseur de a justice. - BFMTV

Le clip du rappeur Abdelos a été vu plus de 60.000 fois depuis sa mise en ligne le 1er mai dernier. Tourné en plein cœur de la cité Neuhof à Strasbourg, la vidéo raconte le quotidien d’un trafiquant de drogue. Aux paroles provocantes s’ajoutent des séquences où l’on peut voir de l’héroïne et des barrettes de cannabis et des jeunes exhiber fièrement des armes à feu. Une enquête a été ouverte par le procureur de la République de Strasbourg.

Le parquet de Strasbourg a ouvert une enquête après la diffusion sur YouTube le 1er mai dernier d'un clip de rap tourné au Neuhof, un quartier sensible de Strasbourg. La vidéo du rappeur Abdelos raconte le quotidien d’un trafiquant de drogue et fait l'apologie du trafic de stupéfiants.

"Même l’État français a remarqué qu’au Neuhof ça bosse", entonne la chanson, ironisant sur l’impuissance des pouvoirs publics à enrayer leurs activités commerciales illicites.

On y voit différentes étapes du trafic comme l'emballage et la vente de la drogue. Des dizaines de jeunes exhibent fièrement des armes, matraques et bombes lacrymogène. Des drapeaux algérien, tunisien, marocain et serbe sont déployés. Une quenelle est glissée entre deux plans à scooter. Et de nombreux enfants sont présents.

"Le Neuhof, ce n'est pas ça"

Le clip, vu plus de 60.000 fois, n'est pas du tout du goût de la mairie. "J'ai été effaré quand j'ai vu le clip, par l'image qu'on cherchait à donner du quartier et des habitants. Je pense que le Neuhof, ce n'est pas ça".

Le clip a été tourné il y a plus d'un an et une partie de ses protagonistes est en prison. Le police a déjà identifié plusieurs individus.

K. L. avec Thibaud Cheminant