BFMTV

Enlèvement: la jeune Bérényss retrouvée "saine et sauve"

 Berenyss a 7 ans, a les cheveux bruns longs, et porte une jupe à volants blancs et un haut multicolore.

Berenyss a 7 ans, a les cheveux bruns longs, et porte une jupe à volants blancs et un haut multicolore. - Gendarmerie.

La petite fille, âgée de 7 ans, avait disparu à Sancy-le-Haut, en Meurthe-et-Moselle, ce jeudi après-midi. Elle a été retrouvée à une centaine de kilomètres de chez-elle, dans les Ardennes, après avoir été "déposée" dans des circonstances qui restent à être établies.

Qu'est-il arrivé à la petite Bérényss, disparue ce jeudi pendant de longues heures avant d'être retrouvée loin de chez-elle? Quelques heures après le déclenchement par les autorités de "l'alerte enlèvement" après la disparition de la jeune fille, cette dernière a été retrouvée "saine et sauve" dans les Ardennes, à plus d'une centaine de kilomètres de son domicile familial situé à Sancy-le-Haut, en Meurthe-et-Moselle.

La fillette a été "déposée", dans des circonstances que l'enquête devra déterminer, et "retrouvée sauve dans les Ardennes françaises", a indiqué Pascal Niggemann, commandant de la compagnie de Briey, confirmant l'une de nos informations.

La fillette a pu parler avec ses parents au téléphone, et ces derniers devraient pouvoir la récupérer dans la nuit, a-t-il ajouté.

La piste d'un fourgon blanc

L'enfant avait disparu vers 15 heures, ce jeudi, dans le petit village de Sancy. Elle faisait du vélo sur une place à proximité de la maison familiale quand elle a échappé à l'attention de sa mère. En se mettant à se recherche, cette dernière n'avait retrouvé que le vélo de la fillette dans une rue un peu plus loin, avant de prévenir les gendarmes, selon son récit.

Un véhicule utilitaire blanc conduit par un homme d'une quarantaine d'années avait été aperçu dans les environs.

"Il y a eu un délai très court entre le moment où la mère a perdu de vue l'enfant et celui où le vélo a été retrouvé", dans une ruelle à une centaine de mètres de la maison familiale, avait précisé le procureur.

Tout au long de la journée, mobilisant jusqu'à une centaine de militaires, dont 30 gendarmes mobiles. Un hélicoptère et deux équipes cynophiles ont également participé aux recherches. Le plan "alerte enlèvement" avait été déclenché, et la fillette a été activement recherchée jeudi soir dans une large zone autour du village. L'alerte a également été transmise aux départements limitrophes ainsi qu'à la Belgique, au Luxembourg et à l'Allemagne, dont les frontières sont proches.

C. R. & Jé. M., avec agences