BFMTV

Engin explosif à Paris: une sixième personne en garde à vue

La rue Chanez, à Paris, où avaient été découvertes les bondonnes de gaz.

La rue Chanez, à Paris, où avaient été découvertes les bondonnes de gaz. - Capture d'écran.

Une sixième personne a été placée en garde à vue après la découverte d'un engin explosif constitué de quatre bonbonnes de gaz, samedi matin dans un immeuble du 16e arrondissement de Paris.

Une sixième personne a été placée en garde à vue, selon nos informations, dans le cadre de l'enquête ouverte après la découverte samedi au petit matin de quatre bonbonnes de gaz, munies d'un système de mise à feu, devant un immeuble de la rue Chanez, dans le 16e arrondissement de Paris. 

L'enquête avait été ouverte lundi

L'enquête en flagrance avait été ouverte lundi notamment pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle" et "tentative d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste". Elle a été confiée à la section antiterroriste de la brigade criminelle de Paris et à la DGSI.

Lundi, cinq hommes, âgés de 29 à 31 ans, avaient été interpellés puis placés en garde à vue. Les empreintes de l'un des suspects avaient été relevées sur les bonbonnes. Les autres gardés à vue figurent dans son entourage. 

Le principal suspect est connu des services de renseignement et était fiché S pour radicalisation. 

R.V., avec Sarah-Lou Cohen