BFMTV

En Bretagne, 49 personnes verbalisées sur la plage de l'Île Vierge

La plage de l'Île Vierge en 2011.

La plage de l'Île Vierge en 2011. - Flickr - CC Commons - Etienne Valois

49 personnes ont été verbalisées par les forces de l'ordre ce mercredi alors qu'elles se trouvaient sur la plage de l'ïle Vierge, pourtant interdite d'accès depuis le confinement.

La célèbre plage bretonne de l'Île Vierge, interdite d'accès pour sa dangerosité, a de nouveau été victime de sa beauté. 49 individus y ont été verbalisés ce mercredi, pour non-respect de l'arrêté municipal qui avait été pris par la mairie de Crozon, a fait savoir la commune jeudi sur sa page Facebook.

Cette plage paradisiaque, qui avait été interdite d'accès depuis le confinement en mars dernier sur décision préfectorale, l'est restée pour des raisons sanitaires, de sécurité et de préservation du site.

Des amendes de 135 euros

La mairie de Crozon rappelle, dans sa publication, que "l’interdiction d’accès à l’île vierge est liée d’une part au risque sanitaire actuel et à l’impossibilité de maintenir la distanciation physique sur le site".

Par ailleurs, son accès avait été jugé trop dangereux par les autorités, car trop escarpé. Certaines pierres peuvent parfois se détacher.

Les 49 contravenants ont donc été sanctionnés d'une amende de 135 euros.

Une opération de contrôle avait déjà été menée la semaine dernière, menant à l’évacuation de 200 personnes, indique la mairie de Crozon, avertissant par la même occasion que "des passages réguliers" seraient désormais "assurés par la police municipale et la gendarmerie".

La plage de l'Île Vierge avait été classée parmi les plus belles plages d'Europe par le journal britannique The Guardian en 2014. Depuis, sa fréquentation a été multipliée par trois, comme le rapporte France 3 Finistère.

Jeanne Bulant Journaliste BFMTV