BFMTV

Drame de l'autoroute A7: usure normale ou vice caché par Renault?

L'accident du Scénic enflammé qui a provoqué la mort de cinq enfants sur l'A7 aurait été causé par la casse du turbo. D'autres conducteurs ont connu des mésaventures similaires mais sur un véhicule aussi kilométré ce ne serait pas si surprenant.

Comment expliquer le dramatique accident survenu sur l'autoroute A7 lundi 20 juillet? Le Scénic enflammé a quitté la route, entraînant le décès de cinq enfants présents à bord.

Renault est-il responsable?

D'après le parquet en charge de l'enquête, c'est la casse du turbocompresseur du véhicule, un monospace Renault Scénic fabriqué en 2005, qui a provoqué l'emballement du moteur puis son embrasement. L'assistance au freinage rendue inopérante aurait en outre favorisé la sortie de route violente du véhicule.

L'avocat du conducteur, Me Nicolas Cellupica, rejette la responsabilité de l'accident sur Renault, évoquant différents cas similaires:

"Depuis hier, j'ai reçu des dizaines et des dizaines de témoignages, que ce soit des appels téléphoniques ou des emails au cabinet, de personnes propriétaires de véhicules Renault Scénic, avec un moteur diesel turbo, à qui il est arrivé le même dysfonctionnement", a déclaré l'avocat sur BFMTV.

Un conducteur relate ainsi sa mésaventure vécue un soir de 2011. Il conduisait un Renault Scénic et venait de s'insérer sur l'autoroute.

"En quelques secondes (...), le moteur s'est emballé et est monté à plus de 4500 tours (par minute). Ensuite, il y a eu de la fumée, le hurlement du moteur. J'ai pu débrayer et laisser le véhicule s'arrêter sur la voie d'arrêt d'urgence", raconte cet automobiliste sur BFMTV.

Les bons réflexes en cas d'emballement du moteur

Sa plainte déposée deux ans après les faits n'a pas abouti. Mais il a eu le bon réflexe de s'immobiliser rapidement après avoir constaté cet emballement du moteur.

" Si le moteur de votre voiture s'emballe :
- ayez le réflexe de passer au point mort afin que le moteur n'entraîne plus les roues motrices. - et freinez !! - ne couper pas le contact, en retirant la clé du neiman ou la carte main libre, sinon vous bloqueriez la direction ! Si une fois à l'arrêt, le moteur continue de tourner à plein régime - pour les versions à boite manuelle - tentez de le faire caler en enclenchant la 5e ou la 6e (pied sur le frein, tout en embrayant)", recommande ainsi un article d'Auto Plus.

Une usure normale?

Au-delà de ces conseils, la question de la responsabilité du constructeur fait débat. L'ancienneté du véhicule favorise en effet ce type d'avaries, estime Pierre-Louis Champeau, journaliste pour le magazine spécialisé interrogé par BFMTV.

"Pour moi on n'est plus dans un défaut de fabrication ou de conception, on est malheureusement sur une conséquence d'une usure normale. On rentre dans une phase de vie de la voiture où à 200.000 kilomètres on peut considérer en étant très simpliste que tout peut tomber en panne sur une voiture."

Ce sera bien sûr à l'enquête de déterminer les responsabilités dans cette affaire. Une information judiciaire des chefs d'homicides involontaires et blessures involontaires, a été ouverte d'après une source du parquet de Valence à BFMTV.

Par ailleurs il n'y a pas de degradation de l'etat de santé des quatre passagers hospitalisés et trois ont toujours leur pronostic vital engagé. La quatrième personne, le conducteur, reste à l'hopital mais ses jours ne sont pas en danger.

https://twitter.com/Ju_Bonnet Julien Bonnet Journaliste BFM Auto