BFMTV

Douze ans de prison pour viols sur des femmes rencontrées à Montmartre

Touristes devant le Sacré-Coeur, à Montmatre, le 29 mai 2007 (photo d'illustration).

Touristes devant le Sacré-Coeur, à Montmatre, le 29 mai 2007 (photo d'illustration). - -

L'homme de 43 ans rencontrait ses victimes lors de soirées estivales près du Sacré-Coeur. Il les attirait ensuite à son domicile de Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis.

Le parquet avait requis quinze ans. C'est finalement à douze ans de réclusion criminelle que la cour d'assises de Seine-Saint-Denis a condamné un quadragénaire, jeudi, pour deux viols particulièrement sordides. Ses victimes? Deux femmes, une Française de 45 ans et une touriste sud-coréenne de 27 ans, rencontrées dans le quartier parisien de Montmartre.

Deux ans séparent les deux crimes. Le premier à l'été 2009, le second à l'été 2011. Pourtant, l'homme a procédé au même mode opératoire. Ses victimes, il les rencontraient dans des rassemblements festifs aux abords du Sacré-Coeur. Puis il les attirait à son domicile de Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis.

La première plainte classée sans suite

Aux enquêteurs, cet Algérien de 43 ans a reconnu des rapports sexuels, mais a toujours plaidé qu'ils étaient consenti. Et ce, malgré les témoignages concordants des victimes, la similitude du mode opératoire et des expertises médicales qui attestaient de violences sur leur corps.

Pourtant, après la plainte de la première victime, l'affaire avait été classée sans suite. Car les images de vidéosurveillance d'une station RER la montraient, après les faits, main dans la main avec son agresseur. C'est la deuxième agression qui avait conduit à la jonction des deux dossiers, et à un renvoi du quadragénaire devant les assises.

D. N. et M. T. avec AFP