BFMTV

Double homicide dans le Loir-et-Cher: deux mises en examen pour assassinat

BFMTV

Deux personnes ont été mises en examen et écrouées jeudi soir pour assassinat après la découverte de deux cadavres dans une fourgonnette le 10 mars dernier à Saint-Lubin-en-Vergonnois (Loir-et-Cher), a-t-on appris auprès du parquet.

Une troisième personne, le conducteur de la fourgonnette, avait déjà été mis en examen précédemment pour ce double homicide et écroué.

Le procureur de la République de Blois, Dominique Puechmaille, a indiqué jeudi lors d'une conférence de presse avoir élargi pour assassinat la saisine des juges d'instruction au vu des investigations réalisées, saisine ouverte initialement pour homicides volontaires.

"Il n'y a pas eu de spontanéité dans la commission du double homicide. Bien au contraire, celui-ci a pu être envisagé avant le jour de sa commission", a déclaré la représentante du parquet. "Par ailleurs, le magistrat instructeur a été saisi de délits connexes qui recouvrent ce qui a pu se produire après la commission des faits criminels, c'est-à-dire recel de malfaiteurs, dissimulation de scène de crime, dissimulation de cadavres et non empêchement de crime", a ajouté Mme Puechmaille.

Les deux personnes mises en examen sont un homme de 71 ans, habitant en région parisienne, et un jeune homme d'une vingtaine d'années habitant le Loir-et-Cher. Dix personnes avaient été interpellées mardi matin dans le Loir-et-Cher et en région parisienne dans le cadre de cette affaire. Sur ces dix personnes, trois autres ont été mises en examen pour les "délits connexes" évoqués par le procureur et laissés en liberté.

Jusqu'à présent, le mobile et le scénario de la mort des deux hommes -deux cousins d'une vingtaine d'années- originaires de la région d'Orléans, retrouvés tués d'une balle dans la tête et emballés dans des couvertures, n'a pas été éclairci.

La rédaction avec AFP