BFMTV

Dordogne: un cycliste espagnol interpellé, de nuit, sur l'autoroute

Un cycliste - Image d'illustration

Un cycliste - Image d'illustration - OLI SCARFF / AFP

Le touriste n'a pas été verbalisé, mais réorienté vers un trajet plus sûr...

Il était minuit vendredi passé, lorsque les gendarmes de Dordogne ont eu à s'occuper d'un cas pour le moins particulier. Comme l’explique Sud-Ouest, un cycliste espagnol a en effet été intercepté alors qu’il circulait sur l’autoroute A89 entre Saint-Astier et Périgueux. Un automobiliste, inquiet de la situation, a alerté les militaires qui sont immédiatement intervenus.

Le cycliste, un touriste qui tractait une sorte de remorque spécialement conçue pour les deux roues, circulait depuis quatre kilomètres sur la bande d’arrêt d’urgence. Il a expliqué aux autorités vouloir arriver à Périgueux et que, la nuit tombante, il s’est orienté par erreur sur cet axe très fréquenté. Il a été orienté, sans être verbalisé, sur un itinéraire plus sûr.

Ce genre de mésaventure est bien plus fréquente qu’il n’y parait, et ne touche pas que les cyclistes amateurs. L’an passé, en marge de la course Paris-Roubaix qu’il venait d’abandonner, le professionnel Andrea Guardini avait tenté de rejoindre la ville du Nord en empruntant l’autoroute A23. Il avait été interpellé et la vidéo avait été largement partagée sur les réseaux sociaux.

Hugo Septier