BFMTV

Deux pratiquants de sports extrêmes se tuent dans les Alpes

Deux pratiquants de sports extrêmes, dont un parapentiste sont morts accidentellement dans les Alpes

Deux pratiquants de sports extrêmes, dont un parapentiste sont morts accidentellement dans les Alpes - PASCAL PAVANI © 2019 AFP

Les Alpes avaient déjà été endeuillées samedi avec la mort d'un homme de 63 ans qui s'est tué lors d'un accident de deltaplane.

Deux pratiquants de sports extrêmes, un homme qui volait en parapente et une jeune femme qui effectuait une sortie en canyoning, sont morts accidentellement ce dimanche dans deux massifs distincts des Alpes.

Une chute de 30 mètres

En Isère, une femme d'une trentaine d'années est décédée dans l'après-midi après avoir lourdement chuté durant une sortie en canyoning dans le massif de la Chartreuse, près de Grenoble. L'accident a eu lieu peu avant 15h45 à Quaix-en-Chartreuse dans le canyon de l'Infernet, une gorge de près d'une centaine de mètres de profondeur prisée des pratiquants de la région.

Selon les premiers éléments de l'enquête, la jeune femme aurait chuté de trente mètres pour une raison indéterminée alors qu'elle se trouvait en dernière position d'un groupe encadré par un moniteur. L'hypothèse d'une "mauvaise manipulation" est privilégiée, a indiqué la Compagnie républicaine de sécurité (CRS) de l'Isère, à qui une enquête a été confiée pour déterminer les circonstances du drame.

Un parapentiste tué

En Haute-Savoie, un homme de 48 ans s'est également tué dimanche alors qu'il pratiquait le parapente à La Sambuy-Seythenex, une station de ski située au sud du lac d'Annecy, près de la frontière avec la Savoie, ont indiqué les gendarmes.

Contacté par l'AFP, le Peloton de gendarmerie de haute-montagne (PGHM) d'Annecy, en charge de l'enquête, n'a pas souhaité de faire de commentaire sur les circonstances de l'accident.

Les Alpes déjà endeuillées samedi

Samedi, les Alpes ont également été endeuillées par le décès d'un homme de 63 ans qui s'est tué lors d'un accident de deltaplane sur une aire d'atterrissage de la commune de Passy, située au pied du massif du Mont Blanc, en Haute-Savoie.

Selon le Peloton de gendarmerie de haute-montagne (PGHM) de Chamonix, le sexagénaire aurait "plongé et chuté de vingt mètres" après qu'une aile de son deltaplane eut accroché un arbre alors qu'il tentait d'atterrir.

M.D. avec AFP