BFMTV

Deux mois de prison ferme pour un militant anti-mariage homo

Un militant anti-mariage homo a été condamné à deux mois de prison ferme.

Un militant anti-mariage homo a été condamné à deux mois de prison ferme. - -

Nicolas, un opposant au mariage homosexuel de 23 ans, a été condamné à deux mois de prison ferme, avec un mandat de dépôt pour rébellion. Il s'agit de la première condamnation assortie d'un mandat de dépôt, prononcée à l'encontre d'un opposant au mariage pour tous.

"Disproportionné", "exemple politique": sur les réseaux sociaux, les partisans de la Manif pour tous laissent éclater leur colère après la condamnation à quatre mois de prison dont deux ferme d'un militant anti-mariage homosexuel.

Refus des prélèvements

Lors d’une manifestation dimanche face au siège de M6, à Neuilly-sur-Seine, où François Hollande était attendu, Nicolas, 23 ans, a refusé de se livrer à un prélèvement d'ADN et d'empreintes digitales. Le jeune homme a été écroué dans la soirée de mercredi.

"Je me suis préoccupée de savoir de quelle manière lui faire passer des vêtements", explique sa mère à BFMTV. "C'est un peu étonnant de devoir appeler une maison d'arrêt pour ce genre de chose. Quand on a un enfant étudiant qui manifeste ses idées dans la rue, on ne pense pas en arriver là", ajoute-t-elle.

"Inimaginable"

Nicolas se trouvait parmi les 1.500 opposants au mariage pour tous venus attendre François Hollande devant le siège de M6, à Neuilly, dimanche. 

Selon nos informations, il se serait alors réfugié dans un restaurant, avant d'être interpellé au cours d'une manifestation sans autorisation, qui s'est tenue dans la foulée, dans le 16e arrondissement de Paris.

Au cours de son interpellation, il s'est refusé de se livrer à un prélèvement de ses empreintes ou de son ADN. Mais son avocat, Benoît Gruau a estimé qu'il n'y a pas de quoi l'arrêter. "Il est insolent, il a 23 ans. Je trouve ça beaucoup pour un jeune de 23 ans qui n'avait jamais connu un commissariat de police il y a six mois et qui va passer deux mois à Fleury Mérogis. C'est inimaginable".

De leur côté, les dirigeants de la "Manif pour tous" se sont réunis mercredi et envisagent d'intenter une action en justice, notamment contre l’Etat.

A LIRE AUSSI:

>> Un opposant au mariage homo condamné à deux mois ferme