BFMTV

Des voleurs de champagne interceptés au Crazy Horse

BFMTV

Six salariés du cabaret parisien le Crazy Horse ont été licenciés "dans le cadre d'une procédure disciplinaire pour des vols de bouteilles de champagne dans les stocks", rapporte mardi le quotidien Métro. Une plainte contre X avait été déposée en juillet.

La procédure concerne trois maîtres d'hôtel et chefs de rang, ainsi que trois employés de salle. Certains d'entre eux étaient salariés dans l'entreprise depuis plus de trente ans, et trois étaient membres de syndicats.

Les bouteilles d'alcool, estampillées "Crazy Horse" et facturées 250 euros lors des spectacles, étaient revendues moins cher sur un site internet de ventes entre particuliers.

Le nombre total de bouteilles volées "pourrait concerner plusieurs centaines de flacons sur plusieurs années", indique Métro.