BFMTV

Des membres de la famille Hermès séquestrés dans leur résidence secondaire

ILLUSTRATION

ILLUSTRATION - JOEL SAGET / AFP

Les braqueurs recherchaient des bijoux et de l'argent, mais aussi des informations à propos de la résidence principale du couple.

Un couple d'octogénaires, membres de la famille du groupe de luxe parisien Hermès, ont été cambriolés et séquestrés dans leur résidence secondaire de La Gaillarde, en Seine-Maritime, dans la nuit du 20 au 21 août, d'après des informations de nos confrères de Paris Normandie. Encagoulé et ganté, un commando a pénétré en pleine nuit dans leur domicile de cette petite commune de 400 habitants située près de Dieppe.

Les individus, qui seraient deux selon les premières hypothèses des enquêteurs, sont entrés par effraction dans la résidence. Ils ont alors menacé ses propriétaires, et se sont ainsi fait remettre des bijoux, de l'argent liquide ainsi que les codes de leur résidence principale en région parisienne. Le journal précise également que les agresseurs étaient à la recherche d'informations.

"Vol avec effraction" et "séquestration"

Cité par le quotidien régional, le procureur de la République de Rouen, Pascal Prache, précise que les victimes n'ont toutefois pas subi de "violences physiques". Une enquête a été ouverte par le parquet pour "vol avec effraction" et "séquestration". Elle a été confiée à la brigade de recherches de Fécamp ainsi qu'à la Section de recherches de Rouen. Le groupe Hermès possède une usine dans la région, site spécialisé dans la production de maroquinerie.

Louis Dubouis