BFMTV

Des mafieux bosniaques millionnaires grâce à l'argent extorqué à des ex-Yougoslaves

BFMTV

Un "clan mafieux" d'origine bosniaque, qui avait un train de vie de millionnaire grâce à l'argent extorqué à des personnes d'ex-Yougoslavie, a été arrêté cette semaine en Seine-Saint-Denis (93).

Huit membres de cette famille, sur les douze interpellés mardi à l'aube dans plusieurs communes du département, devaient être présentés vendredi à un juge d'instruction de Bobigny. Ils sont soupçonnés d'avoir acheté "à des prix ridiculement bas" plusieurs maisons à leurs victimes, forcées de vendre pour solder une dette devenue abyssale, et d'avoir brassé des dizaines de milliers d'euros en liquide, depuis 2010.

"Ce clan prêtait des sommes d'argent qui n'étaient pas d'un montant astronomique: 10 à 20.000 euros en moyenne. Très rapidement le taux d'intérêt devenait démesuré, passant de 4 à 20%", a ajouté une autre source policière.

Plusieurs victimes ont alors été contraintes, pour éponger leur dette, de céder leur maison à vil prix. "Par exemple, un pavillon valant 400.000 euros, ils vont accepter de le vendre 200.000 euros", a raconté la source policière. Les ventes, réalisées devant notaire, étaient tout à fait légales.

Douze victimes, originaires notamment de Serbie et de Macédoine, ont été identifiées, mais la liste devrait s'allonger. Depuis l'interpellation des suspects mardi, plusieurs victimes, jusque-là murées dans le silence, sont venues raconter leur calvaire aux policiers.