BFMTV

Déposer une pré-plainte en ligne: comment ça marche?

Le service de pré-plainte en ligne est disponible aujourd'hui.

Le service de pré-plainte en ligne est disponible aujourd'hui. - -

Testé depuis plusieurs années dans quelques départements, le service de pré-plainte en ligne est disponible officiellement ce lundi. L’objectif: un gain de temps, pour la police comme pour les plaignants. Mais le système a ses limites.

Escroqué? Cambriolé? Vous allez pouvoir désormais réagir immédiatement sur Internet. Disponible dès ce lundi dans toute la France, le dispositif de pré-plainte vous permet en effet de faire une déclaration en ligne sur le site du gouvernement. Vous serez ensuite libre de choisir un rendez-vous ou d'accepter la date qui vous sera proposée.

Il est donc toujours nécessaire de se rendre au commissariat ou à la gendarmerie pour signer une plainte en bonne et due forme. Le dépôt de plainte ne devient en effet valable qu’après un entretien avec un représentant de l’Etat et la signature d’un procès-verbal.

Utilisé depuis quelques années dans plusieurs départements tels que les Yvelines ou la Charente-Maritime, le dispositif, ultra sécurisé a fait ses preuves. Le délai d’attente, très long, a notamment baissé dans les commissariats.

Une déshumanisation de la plainte?

Toutefois, le système à ses limites. Pour commencer, il ne s’applique qu’aux victimes d’atteinte aux biens, et non aux personnes. De plus l’auteur des faits, doit impérativement être inconnu de la victime.

Ensuite, si vous ne vous rendez pas au commissariat, dans les 30 jours qui suivent votre plainte, cette dernière disparaît totalement des fichiers.

Enfin, certains dénoncent une déshumanisation de la plainte, l’agent de police étant, dans un premier temps, remplacé par un écran d’ordinateur.