BFMTV

Affaire Grégory: l'enquête relancée, de nouvelles auditions ont eu lieu

Les investigations ont été relancées dans le cadre de l'enquête sur la mort du petit Grégory en 1984.

36 ans après les faits, l'affaire Grégory est relancée. Depuis le début du mois de décembre, le nouveau magistrat en charge de l'affaire a procédé à de nouvelles auditions de témoins, a-t-on appris ce mardi soir d'une source proche du dossier, confirmant une information du Parisien. Selon le quotidien, il s'agit de personnes ayant vécu dans les Vosges au moment des faits, en 1984, dans l'entourage familial ou le voisinage de l'enfant.

De nouvelles investigations sont ainsi en cours afin d'essayer de déterminer qui a pu enlever puis tuer le jeune Grégory en 1984 à Lépanges-sur-Vologne.

Un usage de la "stylométrie"

D'après nos informations, une nouvelle pièce potentiellement capitale devrait être prochainement versée au dossier. Il y a trois ans, la précédente juge d'instruction en charge de l'enquête, Claire Barbier, avait en effet ordonné une expertise en "stylométrie", une technique novatrice complexe qui vise à étudier, non pas les écritures, mais les styles d'écriture comme les tournures de phrases, la syntaxe ou la ponctuation. Ces analyses avaient été confiées à une entreprise suisse qui est spécialisée dans la détection de plagiats mais aussi dans l’analyse de textes.

Ainsi des écrits des protagonistes de l’époque devaient être comparés aux lettres du ou des corbeaux qui avaient menacé les parents de Grégory et revendiqué l'assassinat du jeune garçon pour tenter de les confondre.

Des investigations relancées en 2017

En 2017, 33 ans après les faits, des investigations avaient déjà été relancées pour tenter de résoudre le mystère de la mort du petit garçon. Les époux Jacob, le grand-oncle et la grand-tante de Grégory et Murielle Bolle avaient été mis en examen sur la foi d'expertises en écritures, basées cette fois-ci sur la graphie et sur des analyses criminelles. Les mises en examen avaient finalement été annulées en mai 2018 pour des raisons de forme. Les déclarations tenues par Murielle Bolle lors de sa garde à vue en 1984 ont également été annulée en janvier dernier, celle-ci, mineure à l'époque ayant été entendue sans avocat ou parent.

Selon nos informations, les époux Jacob n'ont cependant pas été réentendus dans le cadre de ces nouvelles auditions.

Mélanie Vecchio avec Cyrielle Cabot