BFMTV

Dans l'Aisne, une salle de prière musulmane a été incendiée

Des départs de feu d'origine malveillante ont eu lieu dans une salle de prière musulmane de l'Aisne, dans la nuit de vendredi à samedi, a-t-on appris de source policière dimanche.

Cinq départs de feu ont été constatés par les pompiers. Dans la nuit de vendredi à samedi, une salle de prière musulmane a été incendiée. 

Des corans, retrouvés brûlés, avaient servi à allumer ces feux. Les flammes ont noirci les murs et endommagé des meubles.

"Un acte criminel grave"

"C'est vraiment un acte criminel grave. Les faits sont troublants. C'est la première fois qu'un acte comme celui-ci se produit à Château-Thierry", a réagi Jacques Krabal, député-maire PRG de la ville de 15.000 habitants.

"Le pavillon était dans un quartier résidentiel de la ville éloigné des grands axes de circulation, et il fallait savoir qu'une salle de prière se trouvait là car aucun signe extérieur ne permet de le déduire", a-t-il souligné.

Le procureur a confié l'enquête au commissariat de Château-Thierry tout en demandant des expertises ADN et techniques à la police scientifique.

Les deux salles de prière étaient gérées par l'"Association culturelle des Marocains" et étaient d'une taille suffisante pour accueillir ses 200 membres, selon l'édile.

E. H. avec AFP