BFMTV

Crash A320: 2.000 solutions d'hébergement offertes aux familles des victimes

BFMTV

Une semaine après le crash de l'A320 de la Germanwings dans les Alpes françaises, qui a fait 150 morts, Patricia Willart, préfète des Alpes-de-Haute-Provence, a fait le point ce mardi après-midi sur le dispositif installé sur place pour l'accueil des familles des victimes. Et ce à l'heure où plus de 450 personnes de vingt nationalités différentes sont venues au plus près de la zone du crash depuis une semaine.

"J'ai saisi tous les maires qui ont répondu quasiment en même temps que je les saisissais, par tweets, par messages, pour trouver un hébergement auprès de la population", a ainsi indiqué Patricia Willart. "On a une mobilisation de l'ensemble du territoire bas-alpin, qui est tout à fait exceptionnelle. Aujourd'hui, grâce aux maires et à la population, plus de 2.000 solutions d'hébergement sont offertes aux familles des victimes, qui souhaitent venir".

La préfète a également rappelé que 1.000 personnes ont été mobilisées rien que pour l'accompagnement des familles, et qu'une cellule médico-légale composée de 40 psychologues et d'interprètes dans huit langues s'occupe de suivre les familles des victimes.

A.S.