BFMTV

Côte d'Opale: des drones pour veiller au respect du confinement sur le littoral 

La gendarmerie utilise des drones pour faire respecter le confinement sur le littoral.

La gendarmerie utilise des drones pour faire respecter le confinement sur le littoral. - BFM Grand Lille

Les forces de l'ordre intensifient les contrôles à l'occasion du week-end de Pâques. Sur le littoral de la Côte d'Opale, les gendarmes ont recours à des drones pour couvrir un plus large périmètre.

Avec le début des vacances scolaires dans les Hauts-de-France et le week-end de Pâques, les contrôles de respect du confinement sont renforcés dans la région.

En plus des traditionnels contrôles routiers, les brigades du littoral de la Côte d'Opale ont désormais recours à de nouveaux moyens de surveillance grâce à des drones qui survolent les plages et diffusent des messages: 

"Cette plage sur laquelle vous êtes situé est interdite au public (...) veuillez vous rapprocher immédiatement de la sortie"

Un outil qui permet de "guider les patrouilles"

Depuis plusieurs semaines, les plages sont interdites à la promenade. L'utilisation de drones permet à la gendarmerie de couvrir une plus large zone pour vérifier le suivi de cette interdiction. Le drone peut voler à 1 km à la ronde et à 150 mètres de hauteur. 

"Il suffit de prendre un peu d'altitude et en quelques secondes on a une vision panoramique du secteur, c'est un gain de temps ça permet de guider les patrouilles qui sont sur les secteurs, de les orienter vers les personnes qu'on pourrait détecter, ça permet aussi de vérifier que le contrôle se passe correctement", explique l'adjudant-chef Sébastien Hotin. 

Lors de cette opération de surveillance à Oye-Plage, aucune contravention n'a été dressée. Preuve pour les forces de l'ordre que l'arrêté d'interdiction des plages reste globalement bien respecté dans le secteur. 

Carole Blanchard