BFMTV

Clash avec Booba: "Rohff s'est rendu à la police, c'est une forme de regret"

A gauche, Rohff, à droite, Booba. Les deux rappeurs ont pour habitude de se clasher sur Internet et à travers leurs morceaux.

A gauche, Rohff, à droite, Booba. Les deux rappeurs ont pour habitude de se clasher sur Internet et à travers leurs morceaux. - -

Le rappeur Rohff sera déféré mercredi soir devant la justice en vue de sa présentation devant un juge d'instruction jeudi. La victime de la rixe qui a éclaté à Paris, un employé de Booba, elle, est toujours hospitalisée.

"Il commence à trouver le temps long". C'est par ces mots que Me Francis Terquem, l'avocat de Rohff, joint par BFMTV.com, résume l'état d'esprit de son client. Le rappeur se trouvait dans le magasin de vêtements de son ennemi juré, Booba, dans le quartier parisien de Châtelet-les-Halles, lorsqu'un vendeur y a été violemment agressé.

La victime, âgée de 19 ans, a été rouée de coups de poing et coups de pied. Hospitalisée dans un état très grave, elle est sortie du coma dans la journée de mardi, et pourra prochainement être entendue par les enquêteurs. "Je crois savoir qu'il va mieux, il ne souffre pas de fracture", s'avance Me Terquem.

Rohff, lui, se trouve en garde à vue depuis mardi très tôt dans la matinée, une procédure qui peut durer jusqu'à 48 heures. Le rappeur sera déféré mercredi soir devant la justice en vue de sa présentation devant un juge d'instruction jeudi. Une information judiciaire sera ouverte pour des "faits de violences volontaires en réunion, avec préméditation" et ayant causé une incapacité totale de travail (ITT) supérieure à huit jours. Rohff pourrait être mis en examen.

Se rendre à la police, "c'est une forme de regret"

Que s'est-il passé? Peu de certitudes pour le moment, si ce n'est qu'un clash sur les réseaux sociaux est à l'origine de la bagarre. Dimanche, Rohff a raillé sans détour sur Facebook le nouveau clip de Booba, "Une vie", inspiré du film Avatar. Sur Instagram, le Duc de Boulogne, l'autre surnom de Booba, lui a répondu vertement. En substance: "Trouves moi a paname sale pédale".

"Lundi soir, Rohff s'est rendu dans le magasin avec quelques amis pour y trouver Booba, mais il n'y était pas", reconnaît son avocat. La suite est tragique. Selon Rohff, le vendeur aurait eu quelques mots, qui auraient déclenché sa colère. Il lui assené la première gifle, affirme-t-il devant les enquêteurs. Mais rien de plus. Le garçon finira à terre, en sang, inconscient à l'arrivée des secours, tandis que ses agresseurs présumés prennent la fuite très rapidement.

Le rappeur a-t-il exprimé des regrets depuis? "Oui, puisqu'il s'est rendu spontanément à la police. C'est une forme de regret", affirme son avocat. Quant à Booba, il s'est fendu d'un mot pour son employé sur Instagram: "Bon rétablissement à toi, et toutes mes excuses".

Alexandra Gonzalez