BFMTV

Cambriolages à Nîmes: 12 suspects et deux mères de famille interpellés

Deux policiers en vêtements traditionnels musulmans interpellent un suspect, mercredi à Marseille

Deux policiers en vêtements traditionnels musulmans interpellent un suspect, mercredi à Marseille - Capture d'écran

Les suspects, âgés de 15 à 20 ans et connus des services de police, sont soupçonnés d'avoir commis "une soixantaine de cambriolages en quelques mois", a appris BFMTV.com de source proche de l'enquête.

C'est un véritable gang de cambrioleurs présumés que la sûreté départementale du Gard a démantelé mardi matin, avec le concours de 110 policiers de différents services. Douze jeunes suspects, âgés de 15 à 20 ans, et "deux mères de famille de certains des suspects, soupçonnées d'être receleuses", ont été arrêtés et placés en garde à vue, indique une source proche de l'enquête à BFMTV.com.

L'affaire débute en juin dernier, lorsque les policiers repèrent une série de cambriolages dans les villas huppées de l'ouest de Nîmes. Un groupe d'individus est alors repéré et placé sous surveillance. Parmi eux, six sont mineurs. Tous habitent le quartier sensible du Valdegour, au nord de la ville.

"C'était une équipe à tiroirs: ils n'opéraient pas tous à la fois, mais par petit groupe de trois ou quatre à chaque cambriolage, de jour comme de nuit", poursuit la source policière, interrogée par BFMTV.com.

Une centaine de lieux perquisitionnés

Après plusieurs mois d'enquête, les policiers ont décidé de déclencher les opérations d'interpellation ce mardi matin. Au total, près d'une centaine de lieux ont été perquisitionnés dans le quartier dans la matinée, justifiant le déploiement massif des forces de police. "Des bijoux, du matériel hi-fi et du matériel vidéo ont été trouvés dans les box, les caves et les appartements perquisitionnés", indique la source policière.

Les enquêteurs soupçonnent le gang présumé d'avoir commis plus de soixante cambriolages en quelques mois, et les deux mères de famille d'avoir participé au recel des objets volés. Malgré leur jeune âge, tous les cambrioleurs présumés "sont multirécidivistes, connus des services de police", précise la source policière. Deux d'entre eux, incarcérés pour d'autres faits, ont été extraits de leur cellule pour être entendus. Les suspects pourraient être présentés à un juge mercredi, à l'issue des gardes à vue. 

Alexandra Gonzalez