BFMTV

Bouches-du-Rhône: le corps d'une femme découvert dans une valise

La police a fait le lien entre la découverte du corps et une affaire de meurtre datant de décembre (photo d'illustration).

La police a fait le lien entre la découverte du corps et une affaire de meurtre datant de décembre (photo d'illustration). - -

Le corps pourrait être celui d'une mère de famille de La Ciotat, disparu en décembre et dont l'amant avait avoué l'assassinat.

C'est une macabre découverte qu'a faite samedi soir un promeneur sur le lac de Réaltor, dans la région d'Aix-en-Provence. Il longeait la rive quand une valise à demi-immergée, qui dégageait une odeur pestilentielle, a attiré son attention. En y découvrant des restes humains, il a immédiatement prévenu la police. 

Les premiers examens du volumineux bagage, effectués par les experts de l'identité judiciaire, ont permis de découvrir un corps féminin de petite taille dans un sac, ainsi qu'un escarpin et un lest.

Le parquet d'Aix-en-Provence a confié l'enquête à la brigade criminelle de la police judiciaire de Marseille, qui a rapidement fait le lien avec l'un de ses récents dossiers: la disparition d'une mère de famille de La Ciotat, également dans les Bouches-du-Rhônes, en décembre 2012.

Une femme assassinée par son amant?

A l'époque, les enquêteurs s'étaient focalisés sur son ex-amant, un informaticien ivoirien, avec qui elle avait un rendez-vous dans un hôtel de Valence (Drôme). Arrêté, l'homme avait été mis en examen pour assassinat. Il s'est suicidé le 24 décembre dernier, juste après son incarcération à la prison des Baumettes.

Confondu par plusieurs éléments, il avait affirmé au cours de sa garde à vue avoir jeté le corps de la quadragénaire dans le Rhône, mais plusieurs opérations de recherches des plongeurs de la police n'avaient pas permis de le retrouver.

L'autopsie devrait permettre de confirmer dans les prochains jours l'identité de la victime, a précisé la source proche de l 'enquête.