× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Le tribunal de grande instance de Bobigny, mars 2017 (PHOTO D'ILLUSTRATION).
 

La cour d'assises de Seine-Saint-Denis n'a toutefois pas reconnu le caractère homophobe de l'agression. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire