BFMTV

Béziers: il menace de son arme le patron de bar qui refusait de boire un verre avec lui

Quand on lui demande l'explication de son geste, il se contente de répondre que c'est "l'alcool".

Quand on lui demande l'explication de son geste, il se contente de répondre que c'est "l'alcool". - Alper Çuğun/Flickr CC

Le trentenaire, porteur d'un bracelet électronique au moment des faits, a été condamné jeudi à deux ans de prison dont six mois avec sursis par le tribunal correctionnel de Béziers.

Quand on lui demande l'explication de son geste, il se contente de répondre que c'est "l'alcool". Mardi après-midi, relève le Midi Libre, ce trentenaire se rend dans un bar de Vias, dans l'Hérault, où il a ses habitudes pour boire un verre. Le patron accepte de le servir mais refuse de l'accompagner. Vraisemblablement bien éméché, l'homme, porteur d'un bracelet électronique et déjà condamné à 14 reprises, gifle alors le tenancier avant de sortir son arme et de le mettre en joue. Il quitte ensuite les lieux mais y revient, quelques heures plus tard, visiblement animé par le désir d'en découdre. C'est là qu'il est finalement interpellé.

La police découvrira par la suite que l'arme était factice. Qu'importe, pour la justice, l'intention reste la même. "Juridiquement, ça s'appelle des violences avec arme", note le vice-procureur de la République de Béziers, qui a requis 14 mois de prison à l'encontre du prévenu jeudi, au tribunal correctionnel de Béziers. Reconnu coupable, le multirécidiviste a finalement écopé de deux ans de prison dont six mois avec sursis avec mise à l'épreuve, obligation et interdiction de se rendre dans les débits de boisson. 

C.R.