BFMTV

Belgique: un violeur récidiviste tue sa voisine, une étudiante française de 24 ans

Policiers belges.

Policiers belges. - AFP

Originaire du Mans, la jeune femme de 24 ans étudiait en quatrième année à l'université de Liège.

Une amie de Louise, étudiante française à la faculté de Liège s'est inquiétée lundi de son absence en cours. Après plusieurs appels infructueux, elle a averti un proche. En arrivant le soir même au kot (logement loué aux étudiants pendant l'année scolaire) de la jeune femme de 24 ans, dans le quartier de Longdoz, elle découvre son corps sans vie. L'autopsie réalisée mardi après-midi révélera que la victime a été étranglée et poignardée au thorax. Elle était originaire du Mans.

Mercredi, le parquet de Liège a révélé qu'un voisin de 54 ans, déjà condamné dans plusieurs affaires de viol, est passé aux aveux: l'homme a tué sa jeune voisine, relate La Dernière Heure. Le quinquagénaire avait été placé sous surveillance électronique, il y a deux ans.

L'homme n'a pas agressé sexuellement, ni violé la jeune femme, selon les constatations des médecins légistes. Une chaussette maculée de sang a été retrouvée dans une poubelle près de chez lui, ainsi que des taches de sang.

L'université de Liège, où Louise étudiait en quatrième année de vétérinaire, a mis en place "pour celles et ceux qui le souhaitent, une cellule psychologique".

David Namias