BFMTV

Beauvais: ils se cachaient dans une valise pour dévaliser la soute du bus

Les vols étaient commis dans la navette effectuant le trajet Porte Maillot-Beauvais. (Image d'illustration)

Les vols étaient commis dans la navette effectuant le trajet Porte Maillot-Beauvais. (Image d'illustration) - AFP

Deux hommes de nationalité roumaine ont été interpellés la semaine dernière à l'aéroport de Beauvais. Ils sont soupçonnés d'avoir dérobé des objets de valeur dans les bagages des passagers.

Ils ont été pris la main dans le sac ou plutôt dans la valise. Deux hommes d'une quarantaine d'années ont été interpellés en fin de semaine dernière à l'aéroport de Beauvais, dans l'Oise, après une recrudescence de plainte de passagers pour des vols dans leurs bagages lors d'un trajet entre Paris et Beauvais en bus. 

L'affaire remonte à plusieurs semaines. Les services de police sont alertés par des usagers de la navette qui effectue la liaison entre Porte Maillot et l'aéroport de Beauvais. Certains de leurs effets personnels disparaissent lors de ce trajet en bus, a appris BFMTV de source policière. Vendredi dernier, un chauffeur de car a été particulièrement vigilant lorsqu'il constate des mouvements dans une grosse valise marron qu'un homme est en train de placer dans la soute du véhicule au départ de Paris.

Un homme dans la valise

Le conducteur du bus prévient immédiatement les services de police de l'aéroport qui contactent la police aux frontières. Une surveillance discrète est mise en place. A l'arrivée du bus à Beauvais, les policiers laissent le passager récupérer la valise suspecte, ainsi qu'un sac noir avant de procéder à un contrôle des bagages. Dans la valise, ils découvrent un homme recroquevillé. Dans le sac, deux ordinateurs et des objets de valeur. Les autres passagers sont alors invités à vérifier leurs bagages, deux d'entre eux signalent qu'il leur manque des affaires.

Les deux hommes, de nationalité roumaine, âgés de 41 et 42 ans, ont été placés en garde à vue. Déjà connu des services de police, l'un d'entre eux était sorti de prison le 2 octobre. L'autre était recherché pour purger une peine de prison de six mois alors qu'il avait été condamné pour des faits similaires. Les suspects sont jugés en comparution immédiate ce lundi au tribunal correctionnel de Beauvais. Ils comparaissent uniquement pour les faits de vendredi, impossible pour le moment de les relier aux autres vols.

Justine Chevalier