BFMTV

Ayrault et Valls "indignés" par les profanations d'un cimetière de Haute-Savoie

Valls et Ayrault devant Matignon

Valls et Ayrault devant Matignon - -

Le Premier ministre et le ministre de l'Intérieur ont tenu à exprimer, lundi, leur indignation et assurer leur mobilisation pour retrouver les coupables des profanations perpétrées dans la nuit du 17 au 18 novembre dans le village d'Anthy-sur-Léman en Haute-Savoie.

Jean-Marc Ayrault a fait part lundi de son "indignation" et Manuel Valls a "fermement" condamné les dégradations de tombes dans un cimetière de Haute-Savoie, dont celles d'adolescents morts dans un accident de car à Allinges en 2008.

Le Premier ministre "tient à exprimer son indignation après les dégradations qui ont été commises durant le week-end dans le cimetière d'Anthy-sur-Léman en Haute-Savoie", selon un communiqué de Matignon.

De son côté, Manuel Valls a tout de suite précisé que "les services de police de Haute-Savoie ont immédiatement été mobilisés pour effectuer l'ensemble des constatations nécessaires à l'enquête". Il "insiste sur le fait que tout sera mis en oeuvre pour identifier et interpeller le ou les auteurs de ces faits afin de les déférer à la justice", a indiqué le ministère de l'Intérieur à l'AFP.

Acte politique écarté

Selon le Dauphiné Libéré, Baptiste Berrod, le commissaire de la circonscription du Léman, déclare que "l’acte politique peut être complètement écarté", aucun élément n’accréditant cette thèse. Bien qu’une croix ait été retrouvée retournée, la piste du satanisme ne semble pas privilégiée non plus. "Pour l’heure, cela ressemble plus à une virée de personnes alcoolisées", constatait dimanche Jean-Paul Vesin, maire de la commune d'Anthy-sur-Léman, particulièrement choqué par l’événement.

Certains éléments laissent également penser que le ou les auteur (s) connaissent relativement bien le village. Un drapeau tricolore dérobé sur le monument aux morts, certainement juste avant la profanation du cimetière le 18 au matin, a ainsi été planté sur la tombe d’un ancien conseiller municipal de Sciez, commune limitrophe d'Anthy-sur-Léman.