BFMTV

Attentats de Boston : un suspect mort, les policiers traquent son complice

Des photos des deux hommes avaient été dévoilées par le FBI. L'un des deux est actuellement en fuite, l'autre a été tué par les forces de l'ordre.

Des photos des deux hommes avaient été dévoilées par le FBI. L'un des deux est actuellement en fuite, l'autre a été tué par les forces de l'ordre. - -

Ce vendredi, un des deux suspects dans l’attentat de Boston a été tué par les forces de l’ordre. Le second est en fuite dans une banlieue de Boston. Lors de la course-poursuite, un agent a été grièvement blessé par des engins explosifs lancés par les deux hommes.

Les enquêteurs avaient publié des photos des deux suspects et appelé la population à leur venir en aide. Ce vendredi, les deux hommes soupçonnés d’avoir posé les bombes au niveau de la ligne d’arrivée du Marathon de Boston, qui avaient fait trois morts et plus de 170 blessés mardi, ont été repérés. L’un d’eux est en fuite et actuellement recherché à Watertown, dans la banlieue de Boston : il s’agit de l’homme qui portait la casquette blanche sur les photos présentées jeudi par le FBI.
L’autre, « l’homme à la casquette noire », a été tué ce vendredi.

Un policier tué, un autre gravement blessé

Le quartier de Watertown est proche du campus du MIT, où un policier a été retrouvé mort dans son véhicule jeudi soir. D'après un communiqué du procureur du comté de Middlesex, la police a été alertée vers 22h20 par des coups de feu sur le campus du MIT avant de découvrir peu après le corps du policier tué par balles dans son véhicule. Les forces de l'ordre ont ensuite appris le vol à main armée d'une voiture par deux hommes à Cambridge. Le propriétaire du véhicule a été retrouvé sain et sauf dans une station-service.
Les forces de l'ordre ont alors pris en chasse la voiture à Watertown, où s'est produite la fusillade. Les deux terroristes présumés ont lancé des engins explosifs en direction de la police durant la poursuite et un agent a été grièvement blessé. Le MIT a annoncé que la sécurité avait été rétablie sur son site et que les activités pouvaient y reprendre normalement.
« Un suspect mort. Un en fuite. Armé et dangereux. Le suspect à la casquette blanche en fuite », a annoncé le commissaire Davis sur son compte Twitter. « Nous sommes convaincus qu'il s'agit d'un terroriste », a-t-il déclaré aux journalistes.
Une vaste opération de police est donc en cours dans le faubourg de Watertown après la diffusion par le FBI de son appel à témoins. La police du Massachusetts a demandé aux habitants de n'ouvrir leurs portes à personne et a annoncé qu'elle allait procéder à une fouille complète du quartier. Les transports publics de Boston ont été suspendus jusqu'à nouvel ordre.

Mathias Chaillot avec Reuters