BFMTV

Attentat de Strasbourg: trois hommes soupçonnés d'avoir fourni l'arme mis en examen

L'attentat avait fait 5 morts et 11 blessés

L'attentat avait fait 5 morts et 11 blessés - Abdesslam Mirdass - AFP

Trois hommes d'une même famille, soupçonnés d'avoir fourni à Chérif Chekatt l'arme utilisée pour perpétrer l'attentat de Strasbourg le 11 décembre, ont été mis en examen vendredi et placés en détention provisoire, a-t-on appris de source judiciaire.

Ces trois suspects, âgés de 32, 34 et 78 ans, ont été mis en examen par un juge d'instruction à Paris pour "détention et cession d'arme de catégorie B en réunion et en relation avec une entreprise terroriste", ainsi que pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle", selon cette source.

Jeanne Bulant avec AFP