BFMTV

Attentat avorté contre une église: trois gardes à vue levées, un suspect toujours entendu

La police reconstitue le crime d'Aurélie Chatelain, à Villejuif, en mars dernier, commis par Sid Ahmed Glam. Ce dernier projetait un attentat contre une église de la ville.

La police reconstitue le crime d'Aurélie Chatelain, à Villejuif, en mars dernier, commis par Sid Ahmed Glam. Ce dernier projetait un attentat contre une église de la ville. - AFP

Trois hommes qui avaient été placés en garde à vue ce mardi, dans le cadre de l'enquête concernant l'attentat avorté de Villejuif, ont été remis en liberté. Un autre suspect est toujours entendu par les enquêteurs.

Trois hommes placés en garde à vue ce mardi, dans le cadre des investigations sur le soutien logistique dont a pu bénéficier Sid Ahmed Ghlam, soupçonné d'avoir échoué à commettre un attentat contre une église de Villejuif en 2015, ont été remis en liberté. 

Un quatrième homme, lui aussi interpellé mardi matin, et dont l'empreinte génétique a été retrouvée sur un gilet pare-balles, était toujours entendu par les enquêteurs. Sa garde à vue peut durer jusqu'à samedi, avant une éventuelle présentation devant un juge d'instruction antiterroriste.

A.Mi avec AFP