BFMTV

Attaque à la préfecture de police de Paris: une policière entendue librement par les enquêteurs

Le personnel de la préfecture a été évacué et le secteur a été bouclé par les forces de l'ordre après l'attaque au couteau

Le personnel de la préfecture a été évacué et le secteur a été bouclé par les forces de l'ordre après l'attaque au couteau - Martin Bureau / AFP

INFO BFMTV - Cette policière de la police aux frontières, entendue librement, est en couple avec l'une des personnes de l'entourage de Mickaël Harpon actuellement placées en garde à vue.

Une policière de la police aux frontières (PAF) est entendue ce mardi, dans le cadre de l'enquête sur l'attaque à la préfecture de police de Paris, a indiqué une source proche de l'enquête à BFMTV.

Une audition libre

Auditionnée librement, la femme est en couple avec un chauffeur de taxi qui fait partie des cinq personnes de l'entourage de l'assaillant, Mickäel Harpon, actuellement placés en garde à vue. Ils sont tous les deux décrits comme "des musulmans pratiquants modérés".

L'enquête se poursuit pour tenter de comprendre si l'attentat, qui a fait 4 morts et un blessé grave, est le fait d'un coup de folie solitaire sur fonds d'autoradicalisation ou si Mickaël Harpon a bénéficié de complices ou d'inspirateurs. L'attaque, qui correspond aux mots d'ordres récurrents de Daesh de s'en prendre aux forces de l'ordre, n'a pas été revendiquée.

Sarah-Lou Cohen