BFMTV

Arbitres agressés: deux jeunes mis en examen et écroués

Nicolas Sihl, arbitre, compte bien retourner sur le terrain malgré l'agression dont il a été victime.

Nicolas Sihl, arbitre, compte bien retourner sur le terrain malgré l'agression dont il a été victime. - -

Deux jeunes de 16 et 18 ans ont été mis en examen et placés en détention provisoire. Ils sont soupçonnés d'avoir participé à l'agression de deux arbitres à la fin d'un match de football au Plessis-Trévise.

Deux jeunes de 18 et 16 ans, soupçonnés d'avoir agressé samedi deux arbitres à la fin d'un match de football amateur au Plessis-Trévise, dans le Val-de-Marne, ont été mis en examen et placés en détention provisoire. Le juge d'instruction a retenu contre eux le chef de "violences volontaires dans une enceinte sportive ayant entraîné une incapacité totale de travail de moins de huit jours".

Les deux jeunes sont soupçonnés d'avoir participé à l'agression de deux arbitres par une trentaine de personnes descendues des tribunes après la victoire de Villejuif sur Champigny-sur-Marne (4-1) en finale départementale des moins de 17 ans. Ils avaient été interpellés à l'issue des incidents et placés en garde à vue.

"Oui, je vais continuer à arbitrer avec encore plus de conviction. Ce n’est pas une cinquantaine de pseudo supporters qui vont me faire changer d’avis", assurait dimanche à BFMTV Nicolas Sihl, l'un des deux arbitres agressés. La rencontre n'était pas classée à risque.

D'autres suspects recherchés par la police

L'enquête va se poursuivre pour identifier d'autres protagonistes, a précisé une source judiciaire. Au cours des incidents, l'un des arbitres, touché au visage, a été blessé à une arcade. Il s'est vu prescrire sept jours d'ITT et l'autre arbitre, touché au dos, trois jours d'ITT.

Les agressions de samedi sont intervenues le jour de la publication sur le site internet du journal Le Parisien d'une vidéo amateur montrant une bagarre entre des dizaines de jeunes, entrés sur un terrain de football à Ivry-sur-Seine, dans le Val-de-Marne, le 2 juin.

À la suite de ces incidents, la préfecture du Val-de-Marne a organisé lundi une réunion au cours de laquelle plusieurs mesures ont été décidées afin de prévenir de nouvelles violences. Des mesures seront prises visant notamment à "renforcer le dispositif d'alerte de la police", ou à "étudier, à la demande du district de football, la possibilité de mettre en oeuvre des sanctions administratives dont l'interdiction de stade, contre les perturbateurs et les personnes qui commettent des actes malveillants". Il a également été décidé de "prendre ensemble, en matière d'éducation sportive, des initiatives pour promouvoir le fair-play".


À LIRE AUSSI:

>> Document BFMTV - Arbitre agressé: "Je vais continuer avec encore plus de conviction"

>> Arbitres agressés: deux suspects en garde à vue

A. G. avec AFP