BFMTV

Après son agression, le blogueur Bassem Braïki s'exprime de nouveau dans une vidéo

BFMTV
"Beaucoup de gens disent que 'Bassem divise'. Aujourd'hui, Bassem va réunir", a notamment déclaré le blogueur agressé.

Le blogueur Bassem Braïki, agressé à Vénissieux près de Lyon dans la nuit de lundi à mardi, a partagé sur les réseaux sociaux ce samedi une vidéo dans laquelle il s'exprime sur son agression, revendiquée par le rappeur Sadek.

Ne souhaitant pas s'"éterniser 50 heures sur cette affaire-là", le blogueur raconte dans un premier temps rapidement les événements de cette nuit du 10 au 11 février. 

"'4 heures du matin, pris par derrière en rentrant du travail", détaille-t-il. "Si on m'avait laissé deux secondes, on m'aurait jamais vu au sol", "on a encaissé sans crier pour ne pas réveiller les gens", justifie-t-il dans la vidéo.

"Aujourd'hui, Bassem va réunir"

Pendant plus de dix minutes, le blogueur demande ensuite aux internautes de rester calmes et affirme qu'il souhaite "réunir".

"Beaucoup de gens disent que 'Bassem divise'. Aujourd'hui, Bassem va réunir. Tout en gardant ses valeurs, ses principes et sa façon de penser", a-t-il notamment déclaré dans la vidéo. 

Sadek a quant à lui été mis en examen vendredi. Il est actuellement en détention provisoire.

Alexandra Jaegy