BFMTV

Alpes-Maritimes: 170 migrants interpellés

Les migrants venaient d'Italie.

Les migrants venaient d'Italie. - Valery Hache - AFP

Des militaires de l'opération Sentinelle ont interpellé lundi soir à Castellar, dans les Alpes-Maritimes, un groupe de 170 personnes en situation irrégulière. Les migrants venaient de traverser la frontière italienne en passant par le col de Saint-Bernard. Ils ont été remis à la police aux frontières qui doit les confier aux autorités italiennes.

Les interpellations ont eu lieu vers 21h30 sur un sentier de montagne après que des bergers ont aperçu les migrants, d'orgine saoudienne. 

Bloquée depuis 2015, la frontière franco-italienne a été rétablie pour protéger la France du terrorisme. Dans la pratique, ces contrôles conduisent à renvoyer en Italie les migrants qui passent ou tentent de passer malgré les dangers (plus d'un mort par mois depuis septembre). Gendarmes et militaires sillonnent les routes. Barrages routiers filtrants, contrôle des trains: il y a en moyenne 110 interpellations chaque jour depuis le début de l'année.

J.C. avec Mélanie Bertrand