BFMTV

Allier: un homme suspecté d'au moins 4 tentatives d'enlèvement d'enfants arrêté

L'homme a été interpellé et placé en garde à vue.

L'homme a été interpellé et placé en garde à vue. - AFP

Un homme suspecté de plusieurs tentatives d'enlèvements d'enfants dans l'Allier depuis 2015 a été interpellé, placé en garde à vue mardi et mis en examen ce jeudi.

Un homme suspecté d'au moins quatre tentatives d'enlèvements de fillette dans l'Allier a été interpellé et placé en garde à vue mardi, a appris BFMTV, confirmant des informations du Parisien. Ce suspect de 35 ans était recherché par les services de police de 2015. Il a été déféré ce jeudi matin et mis en examen, a précisé une source proche du dossier.

Dans la nuit du 30 juin au 1er juillet 2015, une fillette de 5 ans avait échappé à un enlèvement après qu'un homme s'est introduit dans la chambre de l'enfant au premier étage du pavillon de ses parents à Bellerive-sur-Allier, dans l'agglomération de Vichy. Selon le récit du procureur de Cusset de l'époque, le suspect avait pénétré dans le domicile familial par une fenêtre. Il avait ensuite enroulé l'enfant dans une couverture avant de la jeter par la fenêtre de la chambre située à 3m50 de haut.

Confondu par son ADN

L'agresseur avait toutefois pris la fuite alors que la fillette hurlait. Malgré sa chute, elle s'en était sortie avec un hématome à la tête. Elle n'avait pas subi d'agression sexuelle. À l'époque, les descriptifs du suspect étaient contradictoires, mais le procureur du Cusset avait indiqué que les enquêteurs disposaient de "matériel biologique". 

Cet élément a été déterminant puisque l'homme a été confondu par son ADN et des témoignages. L'homme est suspecté d'au moins quatre tentatives d'enlèvements, réalisées grâce "au même mode opératoire" d'après le procureur de la République Éric Neveu.

Une scène similaire avait eu lieu le 7 janvier 2018, lorsque la propriétaire d'une maison s'est réfugiée chez ses voisins après être tombée nez-à-nez sur un homme qui avait réussi à pénétrer dans sa chambre en passant par la fenêtre, lui demandant des faveurs sexuelles. Quelques jours plus tard, le 16 février, un homme a été surpris en train d'essayer d'entrer dans un pavillon par une échelle. Mais il a été mis en fuite par le père de famille.

Puis à nouveau, dans la nuit du 24 décembre 2018, un individu parvenait à s'introduire au premier étage d'un domicile de la commune, avant d'être poursuivi par la mère de famille.

Enfin, le 30 juin dernier, la scène se répète quatre ans après la première agression. Ce même suspect a tenté de s’introduire à l’intérieur d’un autre domicile, toujours à Bellerive-sur-Allier. C’est ce qui a fait basculer l’enquête et permis aux enquêteurs de remonter sa trace.

Justine Chevalier avec Rym Bey