BFMTV

Allianz condamnée pour discrimination liée au congé maternité

BFMTV

La compagnie d'assurance allemande Allianz a été condamnée par la Cour d'appel de Paris à verser à une ex-salariée 115.000 euros de dommages et intérêts pour discrimination liée à un congé maternité et licenciement sans cause réelle et sérieuse, selon l'arrêt consulté jeudi par l'AFP.

La salariée estimait n'avoir pas retrouvé au retour de son troisième congé maternité de poste équivalent en termes de responsabilités à celui qu'elle occupait avant sa grossesse.

Elle avait saisi les prud'hommes pour dénoncer le non respect par Allianz de ses obligations contractuelles, mais n'avait pas obtenu gain de cause et avait ensuite été licenciée pour "manque d'implication" et "réticence à exécuter les instructions et à accepter les consignes données".