BFMTV

Ain: un hélicoptère criblé de balles lors d'un exercice

L'hélicoptère, un Robinson R44 Raven 2, a reçu une centaine de plombs sur sa carlingue

L'hélicoptère, un Robinson R44 Raven 2, a reçu une centaine de plombs sur sa carlingue - AAMIR QURESHI / AFP

L'équipage d'un hélicoptère parti de Bron, dans la banlieue lyonnaise réalisait, le 22 avril dernier, dans l'Ain un exercice à très basse altitude, quand les deux hommes se sont retrouvés sous une pluie de plombs tirés par un homme non-identifié.

Il s'agissait pourtant d'un vol de routine pour les deux hommes: l'un des pilotes, un apprenti, devait valider sa qualification annuelle avec toute une batterie d'exercices en vol, dont une partie se déroulant à très basse altitude. C'est lors de ces exercices près du sol, qu'un homme a surgi avec une carabine à la main et a tiré à de nombreuses reprises sur l'ensemble de l'appareil.

Le pilote de l'hélicoptère rapporte les faits dans Le Progrès : "Alors que je remets les gaz après un vol stationnaire proche du sol, un individu a surgi de nulle part. Il nous a ajustés avec son fusil. J'ai vu la fumée sortir du canon. J'ai même entendu la détonation malgré le bruit de l'hélico et mon casque".

L'appareil a essuyé un grand nombre de tirs. Il a été ramené à sa base de Bron, et les pilotes ont constaté près d'une centaine d'impacts de plombs répartis sur sa carlingue, pour des dégâts estimés à 80.000 euros.

Une enquête est en cours pour identifier le tireur embusqué et connaître ses motivations. Cette attaque inexpliquée fait suite à une autre attaque du même type survenue en Auvergne il y a quelques jours, et qui visait cette fois-ci un hélicoptère du SAMU. 

la rédaction