BFMTV

Agression homophobe à Rouen: un homme séquestré et frappé pendant plus de deux heures

Un homme a été séquestré et violemment frappé par deux personnes à Rouen.

Des hématomes sur tout le corps. Une enquête a été ouverte après une nouvelle agression homophobe, cette fois-ci à Rouen où un jeune homme a été violemment frappé et séquestré par deux autres personnes. Mercredi soir, Romain* se trouvait dans une boîte de nuit en compagnie de deux amis lorsqu'il a croisé le chemin de ses agresseurs.

"On a fait la connaissance de deux personnes qui ont bu un verre avec nous et avec qui on a bien rigolé", raconte-t-il à BFMTV. Quand ses amis rentrent se coucher, Romain accepte de continuer la soirée avec les deux autres personnes. Ils partent alors tous les trois en voiture.

J'ai vraiment eu peur de mourir"

"Au bout de 200 mètres, le passager détache sa ceinture et passe sur la banquette arrière où il commence à me frapper en me traitant de 'sale pd', de 'tantouze' etc. Il n’a pas arrêté de me frapper. Ma tête tapait sur le carreau et mon corps aussi. À force de me taper, j’ai essayé de me débattre, de bouger, et c’est là que mon portefeuille est tombé et qu’ils ont trouvé ma carte bleue et ont pensé à l’argent", raconte-t-il.

Après avoir été séquestré pendant deux heures et demie, il parvient à échapper à ses agresseurs, qui prennent la fuite avant l’arrivée de la police.

"C'est un guet-apens. Je pense que dès la boîte de nuit, ils ont voulu'casser du pd', raconte-t-il. "Ils m’ont dit qu’ils avaient un couteau et un pistolet, j’ai vraiment eu peur de mourir". Romain s’est vu prescrire 10 jours d’ITT. Une plainte a été déposée et une enquête a été ouverte.

*Le prénom a été modifié

Frédéric Borgo, Marine Girard, Guillaume Dussourt