BFMTV

Agression d'un détenu à Sequedin: mise en examen d'un surveillant soupçonné de complicité

Le centre pénitentiaire de Lille-Sequedin.

Le centre pénitentiaire de Lille-Sequedin. - PHILIPPE HUGUEN / AFP

Mardi, le parquet de Lille a annoncé la mise en examen d'un surveillant pénitentiaire pour complicité après l'agression d'un détenu dans la prison de Sequedin.

Une information judiciaire a été ouverte et un surveillant mis en examen pour complicité après l'agression d'un détenu au centre pénitentiaire de Lille-Sequedin, a-t-on appris mardi auprès du parquet de Lille.

"Six détenus ont été mis en examen des chefs de violences volontaires avec une interruption temporaire de travail supérieure à huit jours, aggravées par deux circonstances, en l'espèce par la réunion et pour des faits commis dans un local d'administration", a indiqué le parquet.

"Un surveillant a été mis en examen pour complicité de ces faits", a ajouté cette source sans plus de précisions.

Selon un communiqué de l'Observatoire international des prisons (OIP), les faits remontent au 12 septembre. Un détenu aurait été agressé par d'autres prisonniers lors d'une promenade, entraînant 63 jours d'ITT.

B.L. avec AFP