BFMTV

Affaire Fiona: les recherches suspendues, le corps n'a pas été retrouvé

Les recherches vendredi n'ont pas permis aux enquêteurs d'avancer.

Les recherches vendredi n'ont pas permis aux enquêteurs d'avancer. - -

Au lendemain de la mise en examen de Cécile Bourgeon et Berkane Maklouf, la mère et le beau-père de Fiona, les fouilles ont repris dans l'après-midi près de Clermont-Ferrand. Le corps de l'enfant n'a pu être retrouvé.

Retrouver le corps de Fiona pour comprendre ce qui a bien pu se passer le week-end des 11 et 12 mai à Clermont-Ferrand, c'est la priorité des enquêteurs ce vendredi. Les fouilles doivent reprendre au lac d'Aydat.

Jeudi, Cécile Bourgeon et Berkane Maklouf, la mère et le beau-père de Fiona, ont été mis en examen. Ils ont passé leur première nuit en prison. Mais s'ils ont avoué avoir enterré la fillette après sa mort, le couple s'affronte sur les conditions de son décès. Deux versions opposées que les enquêteurs vont devoir vérifier.

Ce live est maintenant terminé, merci de l'avoir suivi.

18h48 - Les recherches sont suspendues à Aydat.

Le corps de Fiona n'a pas été retrouvé, annonce la gendarmerie. Berkane Maklouf n'a pas réussi à se souvenir du lieu où il a enterré, avec sa compagne Cécile Bourgeon, la petite fille, selon le procureur. Aucune nouvelle fouille n'est prévue pour le moment.

18h00 - Les recherches sont en cours à Aydat.

Les recherches se concentrent sur les hauteurs de la commune d'Aydat, dans une zone forestière, indique Mélanie Bertrand, notre envoyée spéciale sur les lieux. Vers 17h15, un convoi de cinq voitures de la police judiciaire est arrivé à vive allure dans la commune d'Aydat et s'est arrêté sur la route qui mène vers la colline. Berkane Maklouf et le procureur de la République doivent être sur les lieux.

17h00 - Berkane Maklouf est bien parti de la prison où il est détenu depuis jeudi, mais il n'est toujours pas arrivé sur le lieu des fouilles. Nos équipes postées devant chez lui ont pu apercevoir cinq fourgons quitter son domicile vers 16h30. Son avocat a indiqué ce matin que les enquêteurs voulaient refaire avec lui l'itinéraire qu'il a emprunté pour aller enterrer la petite Fiona, le 12 mai, en compagnie de Cécile Bourgeon et de la fille de celle-ci, Eva, 2 ans.

Une vingtaine de gendarmes sont postés pour sécuriser les lieux.

16h25 - Berkane Maklouf est arrivé sur le lieu des fouilles, à Aydat. Le procureur de la République de Clermont-Ferrand, Pierre Sennès est également présent.

15h05 - Berkane Maklouf est conduit par les hommes du GIPN, de la prison de Moulins-Yzeure, dans l'Allier, à Aydat, où vont se poursuivre les recherches.

14h25 - Les fouilles reprendront à 15h30 à Aydat, pour tenter de retrouver le corps de Fiona.

13h00 - Le passé judiciaire de Berklane Maklouf

Le beau-père de Fiona avait, selon son avocat, Me Khanifar, interrogé par BFMTV.com, "des antécédants d'impulsivité et de violence". "Il avait déjà été condamné pour violence", précise également son avocat. La défense de Cécile Bourgeon a souligné qu'elle avait subi des violences de son compagnon et qu'elle était "couverte de bleus", récents et anciens, "et que cela a été constaté médicalement lors de sa garde à vue".

Cependant, "il a pris conscience de la gravité des faits", a indiqué Me Khanifar, sur BFMTV, il "proteste de son innocence", niant avoir porté le coup mortel que lui impute Cécile Bourgeon et soutenant la thèse de l'accident.

12h20 - Les Clermontois, entre colère et incompréhension

Ils se sont mobilisés pendant quatre mois pour retrouver Fiona. Ces habitants, à l'origine de rassemblements pour faire à l'époque "un maximum de bruit", avaient également créé une page Facebook en soutien à leur action.

Aujourd'hui, après les aveux de Cécile Bourgeon et de son compagnon, ils se sentent floués et crient leur colère.

12h - Que risquent la mère de Fiona et son beau-père?

Si l'enquête dans la disparition de Fiona semble toucher à sa fin avec le placement en détention provisoire du couple, "de fortes discordances" sur les circonstances du décès de la fillette subsistent. Le couple, qui a livré deux versions divergentes, n'a pas été mis en examen pour les mêmes infractions. Cécile Bourgeon risque jusqu'à cinq ans de prison, Berkane Maklouf encourt trente ans. Le détail des chefs d'accusations et des peines encourues à lire ici.

11h45 - Berkane Maklouf veut "collaborer"

Mohamed Khanifar, l'avocat du principal suspect, a expliqué sur BFMTV que si son client participait ce vendredi après-midi aux fouilles, c'est "parce que c’est un élément-clé de l’enquête". "Il a pris le parti de faire des déclarations pour collaborer, il n’y était pas contraint", a-t-il assuré. Et de préciser que malgré les versions divergentes, Cécile Bourgeon restait sa compagne, celle-ci ne lui ayant pas "témoigné d'acrimonie".

10h50 - Les fouilles vont reprendre, en présence de Berkane Maklouf

Selon nos informations, les fouilles vont reprendre en début d'après-midi au bord du lac d'Aydat où les gendarmes ont recherché, en vain, le corps de Fiona ce jeudi. Cécile Bourgeon avait été transportée sur place mais ses indications floues n'ont pas permis de retrouver l'endroit où serait enterrée Fiona. Ce vendredi, c'est Berkane Maklouf qui devrait participer aux fouilles.

|||L'ESSENTIEL

• La mère et le beau-père de Fiona ont été mis en examen jeudi.

• Les recherches jeudi, pour retrouver le corps de Fiona près de la forêt d'Aydat, sont restées vaines.

• Vendredi, Berkane Maklouf doit se rendre sur le lieu des fouilles pour aider à retrouver le corps.

V. D. et M. G. et M. R.