BFMTV

Affaire Bettencourt: prison ferme pour Banier et de Maistre

Jean-Marie Banier, le 24 février dernier, lors du procès pour abus de faiblesse sur Liliane Bettencourt.

Jean-Marie Banier, le 24 février dernier, lors du procès pour abus de faiblesse sur Liliane Bettencourt. - Jean-Pierre Muller - AFP

Le tribunal correctionnel de Bordeaux a rendu jeudi une partie de son jugement dans l'un des volets de l'affaire Bettencourt. Six prévenus ont été jugés coupables d'abus de faiblesse.

Ils étaient dix prévenus, tous jugés à des degrés divers pour abus de faiblesse, complicité et blanchiment, sur la personne et la fortune de la milliardaire Liliane Bettencourt. Jeudi, le tribunal correctionnel de Bordeaux a commencé à rendre son verdict dans ce volet de la tentaculaire affaire.

Parmi les prévenus, le photographe François-Marie Banier, 67 ans, par qui tout a commencé. Il a été condamné à trois ans de prison ferme, dont six mois avec sursis pour "abus de faiblesse" sur celle dont il a été l'ami proche et l'un des bénéficiaires de ses "largesses" financières.

Patrice de Maistre, son gestionnaire de fortune, a été condamné, lui, à trente mois de prison ferme, dont douze mois avec sursis, ainsi qu'une amende de 250.000 euros. Il a en revanche été relaxé dans le volet "trafic d'influence", pour lequel il était également poursuivi. Eric Woerth, accusé d'avoir obtenu de l'argent de l'héritière pour financer la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007, a été relaxé.

D'autres prévenus condamnés

Martin d'Orgeval, 41 ans, compagnon du photographe François-Marie Banier, accusé lui "d'abus de faiblesse et blanchiment", a été condamné à 18 mois de prison avec sursis, et 150.000 euros d'amende. Jean-Michel Normand, 80 ans, un des notaires de Liliane Bettencourt, poursuivi pour complicité d'abus de faiblesse, a été condamné à douze mois de prison avec sursis.

Enfin, Carlos Vejarano, 67 ans, ex-gestionnaire de l'île seychelloise des Bettencourt, a écopé de 18 mois de prison ferme, dont 9 mois avec sursis, ainsi qu'une amende de 250.000 euros, tandis que Stéphane Courbit, 50 ans, a été condamné à 250.000 euros d'amende, sans peine de prison.

Verdict pour trois prévenus attendu en octobre

Pour Alain Thurin, ex-infirmier de Liliane Bettencourt, Pascal Wilhelm, avocat de Patrice de Maistre, et Patrice Bonduelle, notaire de la milliardaire, le jugement sera rendu le 5 octobre prochain.

François-Marie Banier est l'homme par qui l'affaire a explosé, après une plainte le visant déposée fin 2007 par Françoise Bettencourt-Meyers, fille unique de la milliardaire. Lui nie depuis le début avoir abusé de la vulnérabilité de la vieille dame, justifiant les faramineux dons et legs comme le fruit d'une "amitié de 25 ans" avec une femme "extrêmement généreuse".

la rédaction avec AFP