BFMTV

Affaire Bettencourt : non-lieux requis pour Eric Woerth et Patrice de Maistre

Eric Woerth.

Eric Woerth. - -

Le parquet de Bordeaux a requis vendredi un non lieu dans le volet trafic d'influence du dossier Liliane Bettencourt, dans lequel l'ancien ministre Éric Woerth et l'ex-homme de confiance de la milliardaire ont été mis en examen en 2012.

Le parquet de Bordeaux a annoncé vendredi avoir requis des non-lieux dans le volet de l'affaire Bettencourt concernant le trafic d'influence, dans lequel l'ancien ministre du Budget, Eric Woerth, et l'ex-homme de confiance de la milliardaire, Patrice de Maistre, ont été mis en examen en 2012.
Dans cette affaire, pour laquelle les juges d'instruction en charge du dossier ont estimé que l’ancien ministre du Budget et du Travail de Nicolas Sarkozy avait pu attribuer une légion d'Honneur à Patrice de Maistre en échange d'un emploi pour Mme Woerth dans une société de Liliane Bettencourt en 2007, le parquet estime que « le lien de corrélation entre les deux faits n'est pas formellement démontré ». Par ailleurs, il estime que « l'action conduite par Eric Woerth n'encourt aucun reproche » dans un sous-dossier concernant la mise à disposition par l'Etat d'une parcelle destinée à recevoir la construction d'un auditorium financé par la milliardaire.

« Éric Woerth prend cette nouvelle avec soulagement »

Le dossier, instruit par les juges Jean-Michel Gentil, Cécile Ramonatxo et Valérie Noël, concernait aussi d'éventuels faits de financement illicite de campagne électorale, en l'occurrence celle de Nicolas Sarkozy en 2007. Le parquet observe que « les délits de financements illicites de campagne électorale et de parti politique, pour lesquels MM. Woerth et de Maistre n'ont d'ailleurs pas été mis en examen, ne ressortent nullement caractérisés » de l'enquête. « Et, à supposer le contraire, circonscrits au 1er trimestre 2007, ils auraient, en tout état de cause, été couverts par la prescription de l'action publique », observe encore le parquet.
« Eric Woerth prend cette nouvelle avec intérêt et soulagement, étant entendu qu’elle ne clôt pas de manière définitive cette affaire, déclare sur BFMTV son avocat, Me Jean-Yves Le Borgne. Ce sont les réquisitions du parquet et nous nous félicitons qu’elles aillent dans ce sens. Encore faut-il voir ce que les juges d’instruction décideront. Mais je suis convaincu que quoi qu’il en soit le bon sens, à un niveau ou à un autre, finira par triompher ».

|||

Eric Woerth a été mis en examen le 9 février 2012 pour recel d'une somme remise par Patrice de Maistre. Il a aussi été mis en examen pour trafic d'influence passif le 8 février 2012. Il est l'ancien trésorier de la campagne de 2007 de Nicolas Sarkozy, et ancien ministre du Budget puis du Travail. Quant à Patrice de Maistre, ancien homme de confiance des Bettencourt, il a été mis en examen le 15 décembre 2011 pour abus de faiblesse, complicité d'abus de confiance et d'escroquerie aggravés, et pour blanchiment. Le 22 mars 2012 il a également été mis en examen pour abus de biens sociaux, et le 12 juin 2012, pour trafic d'influence actif. Patrice de Maistre a fait 88 jours de détention provisoire dans cette affaire.

Philippe Gril avec AFP