BFMTV

Ados interpellés dans le Val-de-Marne: une enquête confiée à l'IGPN

Les quatre mineurs interpellés à Vitry-sur-Seine le 26 mai disent avoir été victimes d'insultes racistes.

Une enquête a été confiée à l'IGPN après l'interpellation de quatre mineurs à Vitry-sur-Seine, le 26 mai dernier, a appris BFMTV. Les quatre adolescents âgés de 14 et 15 ans avaient été interpellés pour des faits de vol à l'arraché en réunion commis la veille. Selon eux, ils auraient été interpellés "sans raison" et seraient restés 2h30 debout dans la rue menottés avant d'être emmenés au commissariat.

Deux plaintes déposées

Les adolescents affirment par ailleurs avoir été victimes d'insultes racistes. "Il y a eu des propos qui sont totalement inadmissibles, nos enfants ont été traités de 'cons de maghrébins', 'mettez les deux noirs ensemble', de 'PD'", explique à BFMTV Mahand Bakir, le père de l'un des adolescents interpellés. L'un des adolescents assure également avoir été giflé dans le véhicule de police qui les menait au commissariat du Kremlin-Bicêtre. 

D'après l'avocat de la famille, la garde à vue aurait par la suite duré 28 heures, sans que les adolescents ne puissent voir de médecin. L'avocat ne serait intervenu que le lendemain de l'interpellation. Deux plaintes ont été déposées par les familles et reçues par le parquet: l'une pour la gifle, l'autre pour détention arbitraire et injure à caractère raciste et homophobe. 

Du côté des policiers, des sources policières affirment à BFMTV que tous les droits des jeunes ont été respectés en garde à vue. Les policiers seront entendus dans le cadre de l'enquête ouverte par le parquet et confiée à l'IGPN. 

Mélanie Vecchio