BFMTV

Adolescente tuée dans le Val-de-Marne: le suspect mis en examen pour meurtre

Un écusson de la police nationale (illustration)

Un écusson de la police nationale (illustration) - DENIS CHARLET © 2019 AFP

L'adolescent suspecté du meurtre de Marjorie, 17 ans, poignardée ce vendredi à Ivry-sur-Seine, a été mis en examen pour meurtre, ce dimanche.

"Mon client a reconnu sa participation". L'adolescent suspecté du meurtre de Marjorie, 17 ans, poignardée vendredi soir à Ivry-sur-Seine, a été mis en examen pour meurtre, ce dimanche, a appris BFMTV de son avocat.

Le jeune homme de 14 ans avait été interpellé au domicile de sa mère à Massy, dans l'Essonne, vendredi soir, puis placé en garde à vue. Il est suspecté d'avoir pris la fuite après avoir asséné un coup de couteau mortel au niveau du thorax de l'adolescente.

Une dispute sur les réseaux sociaux

Selon nos informations, le conflit entre les deux adolescents est né sur les réseaux sociaux. La soeur de la victime aurait reproché au suspect, via un groupe Snapchat, d'avoir mal parlé à d'autres filles de ce même groupe.

Ce vendredi, le suspect jouait au football à côté de chez lui lorsque quatre personnes - la victime, le frère et la soeur de la victime et une autre personne de leur entourage- sont venues à sa rencontre.

Toujours selon nos informations, le groupe l'aurait alors poussé dans une impasse pour qu'il s'explique sur les propos tenus dans ce groupe Snapchat. En garde à vue, le suspect a affirmé avoir reçu des coups de poing et des coups de pied jusqu'à ce que certains de ses amis arrivent et interviennent.

Le suspect serait alors rentré chez lui, aurait pris ses affaires de foot pour se rendre à son entraînement, mais aussi un couteau de cuisine. Selon ses propos tenus en garde à vue, c'est en sortant de chez lui qu'il aurait de nouveau croisé Marjorie avec un garçon et il lui aurait asséné le coup de couteau au cours de la dispute. Il affirme cependant avoir pris ce couteau dans l'idée de "se défendre".

Le jeune homme s'est alors enfui chez sa mère où il a été interpellé quelques heures plus tard.

le jeune homme sera présenté ce dimanche dans la soirée à un juge des libertés et de la détention en vue de son éventuel placement en détention provisoire, a indiqué le parquet de Créteil en charge de l'enquête confiée à la police judiciaire du Val-de-Marne.

Une marche blanche en mémoire de l'adolescente de 17 ans, est prévue samedi ou dimanche prochain.

Mélanie Vecchio et Cyrielle Cabot