BFMTV

Acte de naissance d'Ali Bongo: dépôt d'une plainte avec constitution de partie civile

Une fille de l'ex-chef de l'État gabonais Omar Bongo a déposé une plainte pour "faux" avec constitution de partie civile vendredi à Nantes concernant l'acte de naissance du président actuel du Gabon, Ali Bongo Ondimba. (Photo d'illustration)

Une fille de l'ex-chef de l'État gabonais Omar Bongo a déposé une plainte pour "faux" avec constitution de partie civile vendredi à Nantes concernant l'acte de naissance du président actuel du Gabon, Ali Bongo Ondimba. (Photo d'illustration) - AFP

Une plainte pour "faux" avec constitution de partie civile a été déposée vendredi à Nantes concernant l'acte de naissance du président du Gabon Ali Bongo Ondimba, contesté par sa demi-soeur et l'une des héritières de l'ex-chef de l'État Omar Bongo Ondimba, a annoncé son avocat, Me Éric Moutet. "J'ai déposé cette plainte ce vendredi auprès du doyen des juges d'instruction qui désignera ensuite un juge d'instruction", a déclaré Eric Moutet. Dépôt de plainte confirmée par la procureure de Nantes, Brigitte Lamy.

Précédemment, une plainte, déposée en janvier contre X pour "faux et usage de faux" par Onaida Maisha Bongo Ondimba, 25 ans, fille du défunt président et l'une de ses 54 héritiers déclarés, avait été classée sans suite le 19 février. Cette dernière avait été autorisée par la justice le 12 novembre à consulter l'extrait de l'acte de naissance complet de son demi-frère, dans le cadre du conflit de succession à propos de l'héritage de l'ancien président gabonais mort en 2009. 

la rédaction avec AFP