BFMTV

8 ans de prison pour un militaire qui avait tenté de tuer un homosexuel

BFMTV

Un ancien militaire a été condamné vendredi à huit ans de prison par la cour d’assises du Doubs pour une tentative de meurtre d'un homosexuel qui l'avait abordé une nuit d'avril 2009 près de Besançon.
L’accusé, qui était sergent au 13e régiment de génie du Valdahon au moment des faits, a été reconnu coupable d’avoir volontairement planté un couteau dans le cou de sa victime, un homosexuel qui l’avait abordé sur l’aire de repos de Saône.

La victime avait eu le réflexe de comprimer son cou tout en reprenant sa voiture pour se rendre à l’hôpital. Elle avait croisé un véhicule de secours dont l’équipe lui avait prodigué des soins.
Pour l'avocat général, "c’est un véritable miracle si cet homme a survécu". Pendant l’audience débutée jeudi, l’accusé de 27 ans a expliqué son geste et le port d'un poignard par le "stress" et "l’endroit glauque" où il s’était "arrêté pour uriner pendant la reconnaissance d’un parcours moto".

Selon l’avocat de la partie civile, Me Jérôme Pichoff, l’ancien militaire "n’est pas un tueur homophobe, mais un homme qui considère les homosexuels comme des marginaux étranges et qui était animé par une curiosité malsaine".