BFMTV

Une œuvre de Banksy malencontreusement effacée par erreur en Jamaïque

Photo d'illustration avec une oeuvre de Banksy

Photo d'illustration avec une oeuvre de Banksy - Thomas Coex - AFP

L'artiste britannique a vu l'une de ses oeuvre à 4,6 millions d'euros, peinte sur le mur d'un hôtel en Jamaïque, recouverte par erreur par des agents de maintenance.

Un pan de mur à 4,6 millions d'euros recouvert de peinture. Le Dailymail annonce qu'une équipe de maintenance a malencontreusement recouvert une œuvre du street artiste britannique Banksy, faite sur un mur du Geenjam Hotel en Jamaïque.

"Pendant une visite en 2006, Banksy a laissé 11 pochoirs comme cadeaux aux propriétaires, ce qui est rapidement devenu une attraction pour nos hôtes, rapporte l'un des employés de l'établissement. (…) Des équipes de maintenance sont venues pour restaurer le lieu et n'ont pas reconnu le travail de Banksy. Ils ont pensé à un simple acte de vandalisme de la part d'un client et ont recouvert l'œuvre de l'artiste. Ils étaient mortifiés quand ils ont découvert leur erreur. Tout autant que les propriétaires".

Un sauvetage a 140.000 euros 

Cette même source explique par ailleurs que Banksy est "proche des directeurs" et qu'"il a séjourné ici plusieurs fois ces dernières années". Fort heureusement pour l'équipe de maintenance, plus de peur que de mal puisque l'œuvre va pouvoir être restaurée, moyennant 140.000 euros.

Pour l'artiste anglais – dont l'identité reste secrète - il ne s'agit là que d'une énième œuvre vandalisée, ou effacée par erreur. En aout 2016, un graffiti représentant des agents secrets des années 1950 entourant une cabine téléphonique, peint à Cheltenham, avait déjà été détruit lors de travaux de rénovation d'une maison. Le propriétaire des lieux avait ainsi fait disparaitre une œuvre à 1,15 million d'euros.

R.I