BFMTV

Yann Moix se paye Kev Adams, "jeune vieux cacochyme" qui a "inventé l’humour qui ne fait pas rire"

Yann Moix

Yann Moix - C8

Le réalisateur de Cinéman a critiqué dans Les Terriens du Samedi Kev Adams qui, de son côté, a expliqué dans ONPC pourquoi ses "haters" sont jaloux de son succès.

Fidèle à son poste, l'écrivain et polémiste Yann Moix a étrillé hier dans Les Terriens du Samedi de Thierry Ardisson plusieurs personnalités. Il a notamment chargé Kev Adams, "jeune vieux cacochyme" et "teenager branlant" qui revient avec Sois 10 ans, son nouveau spectacle.

"Idole des masturbateurs [...] qui à présent fait la joie des jeunes ménopausées", la star des Nouvelles Aventures d'Aladin "plagie aujourd'hui Gad Elmaleh qui lui-même plagie Jerry Seinfeld", dénonce le réalisateur de Cinéman. Il poursuit: 

"Kev Adams aurait pu inventer l’eau qui ne mouille pas, le soleil qui ne brûle jamais, le livre qui ne s’ouvre pas, la nuit qui ne tombe pas, le désert surpeuplé, la guerre qui ne fait pas de mort, l’incendie qui ne fait pas de dégât ou l’âge qui ne fait pas vieillir. Mais non, il a préféré inventé l’humour qui ne fait pas rire. Quand on va voir l’un de ses spectacles, on pense à la phrase de Groucho Marx: 'J’ai passé une bonne soirée mais ce n’était pas celle-là'."

"De la frustration"

Quelques heures plus tard, France 2 diffusait le nouveau numéro d'On n'est pas couché. Invité de Laurent Ruquier, Kev Adams a répondu indirectement aux critiques de Yann Moix: "Il y a de la jalousie, mais il y a aussi de la frustration", a déclaré le jeune homme en évoquant ses "haters".

"Moi quand j'ai commencé à faire ce métier, je regardais les autres qui le faisaient déjà et j'avais de la frustration. Je le sentais", ajoute-t-il. "Parfois quand je voyais des humoristes à la télé, je me demandais: 'pourquoi lui plus que moi?'."