BFMTV

Qui est Elisabeth Martichoux, l'intervieweuse du débat de la primaire?

Elisabeth Martichoux lors du débat pour la primaire à droite, sur TF1 jeudi 13 octobre.

Elisabeth Martichoux lors du débat pour la primaire à droite, sur TF1 jeudi 13 octobre. - Capture d'écran - TF1

C'était pour elle une première. Elisabeth Martichoux, intervieweuse politique sur RTL a coanimé jeudi soir sur TF1 le débat entre les candidats à la primaire à droite, aux côtés de Gilles Bouleau et Alexis Brézet du Figaro. Exercice réussi.

Ils étaient trois journalistes, jeudi soir, chargés d'animer et de cadrer le débat entre les candidats à la primaire à droite sur TF1. Aux côtés du journaliste maison Gilles Bouleau et du directeur des rédactions du Figaro, Alexis Brézet, la chef du service politique de RTL Elisabeth Martichoux s'essayait à l'exercice pour la première fois.

Entre questions pointues et recadrages polis mais fermes, la journaliste a su trouver sa place et imprimer son style. Un style salué sur les réseaux sociaux et qui lui a même valu d'être qualifiée de "gagnante du débat". "Ça peut vous paraître étrange mais je ne m'étais pas imaginée dans ce rôle. Les femmes ont toujours une forme de répugnance à se projeter par manque de légitimité", avait-elle pourtant confié au Parisien jeudi.

Elisabeth Martichoux a un parcours plus qu'honorable. Elle a fait ses armes sur France Inter en 1984 et France 3. Puis sur Europe 1 en 1991 et France 5 où elle a animé Ruban rouge, avec le psychiatre Serge Hefez. Arrivée sur RTL en 2006, elle a commencé par y présenter le journal, puis RTL Midi et Les Auditeurs ont la parole avec Laurent Bazin puis avec Vincent Parizot, de 2011 à 2013. Elisabeth Martichoux est nommée en 2013 chef du service politique. Elle succède à Olivier Mazerolle aux commandes de l'interview politique à 7h50.

Ne pas lâcher

Les téléspectateurs de LCP-Assemblée nationale connaissent également son visage. Elle y anime une émission mensuelle intitulée Etat de santé. La journaliste a également publié deux livres. Le premier, en 1991, intitulé Ces femmes qui nous gouvernent, avec Catherine Mangin. Le second, Les journalistes, paru en 2003. Difficile enfin de dresser sa biographie sans évoquer Aquilino Morelle, conseiller de François Hollande tombé en disgrâce, à qui elle a été mariée et avec qui elle a eu deux enfants.

Pour résumer sa méthode, elle a expliqué au Parisien: "Il ne faut pas lâcher mais pas agresser. Il faut avoir une forme d'autorité sur son interlocuteur et reposer sa question si on n'a pas eu de réponse". Mission accomplie.

Magali Rangin