BFMTV

Pierre Ménès : "Je suis un gros qui n'aime pas les gros"

Pierre Menès au Palais de Tokyo en novembre 2014.

Pierre Menès au Palais de Tokyo en novembre 2014. - Kenzo Tribouillard / AFP

Le journaliste sniper de Canal+ confie avoir perdu 30 kilos ces cinq dernières années et évoque ses rapports difficiles avec son poids et son image.

Son franc-parler et ses réparties assassines font souvent mal à ceux qui se retrouvent dans son viseur. Mais si Pierre Ménès épargne peu de monde quand il livre ses analyses footballistiques, le journaliste de 52 ans, passé par L'Equipe, M6, RTL ou Canal+, ne se ménage pas non plus à l'heure de faire son auto-critique. Au micro de RTL, l'homme est revenu sur un point délicat : son poids.

Confiant trouver son image "dégueulasse", Pierre Ménès reconnaît que son problème principal réside dans le fait qu'il est "un gros qui n'aime pas les gros". Il poursuit : "Sur les cinq dernières années, j'ai perdu une trentaine de kilos, parce que j'ai fait attention, parce que j'ai été un peu malade. J'ai fait une une petite hépatite qui m'a fait perdre 13 kilos en trois semaines." Et d'ajouter : "Je ne dirais pas que je suis devenu svelte, mais mon image, pour moi, est devenue plus supportable qu'elle était."

"Quand je vois les photos à M6, ça fait mal"

Mais pas question pour la grande gueule de Canal+ d'être le représentant des personnes en surpoids à la télévision. "Je ne suis le porte-parole de rien du tout, explique-t-il. Pas le porte-étendard des gros qui ont réussi dans le PAF. Je n'en ai rien à foutre. Ce n'est pas une carapace, une fierté. Quand j'étais à L'Equipe ça m'a peut être servi, quand j'arrivais sur les stades les mecs reconnaissaient 'le gros de L'Equipe'. Mais à la télé je détesterais être le gros de service".

Le journaliste se souvient alors de ses premières apparitions à la télé : "Quand je vois les photos à M6, ou même la première année à Canal, ça fait mal. Faut une sacrée paire de 'balloches' pour aller se montrer à la télé comme ça."

F.M.